Premier message du Dr. John Lee, le nouveau president de la FIAMC

Lee2Chers frères et sœurs dans le Christ,

Je tiens à vous remercier tous car c’est un grand honneur d’être élu président de la FIAMC. Merci pour votre confiance en moi, mais je me sens tout à fait inadapté pour la tâche à accomplir.

Cependant, ce qui me réconforte c’est la pensée que Jésus a choisi un pêcheur ignorant plutôt qu’un rabbin instruit pour diriger l’Église. L’expression “N’ayez pas peur” que le Pape Jean-Paul a prononcé à son élection me revient à l(‘esprit et tend à atténuer certaines de mes craintes.

Le rôle de la FIAMC dans une société actuelle de plus en plus sécularisée tend à devenir de plus en plus important. Nous, les médecins catholiques appartenons probablement à la dernière ligne de défense contre les véhémentes forces anti-famille et anti-vie, ou ce que le St Pape Jean-Paul II a appelé la “culture de la mort” dont il prophétisé qu’elle affligerait la société.

Peut-être est-il est providentiel que je commence mon mandat par un pèlerinage en Turquie dans les pas de St Paul, ce missionnaire infatigable. Je promets de prier pour chacun de vous et en retour, je souhaite que vous priez pour moi et tous les membres du bureau de la FIAMC.

Je suis reconnaissant à José Simon, président sortant, et au Secrétaire général, Ermanno Pavesi, d’avoir accepté d’assumer la plupart des fonctions cérémonielles en particulier à Rome, auxquelles j’aurais des difficultés à assister en raison des barrières géographiques de distance et de langue.

Cela me libérera et me permettra de me concentrer sur ce que je considère être la tâche la plus importante de la FIAMC qui est de continuer à la développer en une famille véritablement international et d’aider chacun, en particulier les plus jeunes et les étudiants en médecine, à grandir spirituellement, et à être formés comme médecins catholiques. J’ai mis en place un comité qui sera dirigé par l’un des piliers de la FIAMC, le Dr Kevin Murrell, comprenant des jeunes médecins de tous les continents. Ce comité s’est déjà réuni et a émis plusieurs suggestions intéressantes. La Fédération asiatique, lors de la réunion de son Comité exécutif au 24e Congrès de la FIAMC, a également accueilli avec enthousiasme la formation des jeunes médecins et envisage d’organiser un congrès parallèle pour les membres les plus jeunes et les étudiants en médecine.

J’ai aussi discuté avec le Dr Robert Walley l’institutionnalisation de “MaterCare international” comme l’aile d’obstétrique et de gynécologie de la FIAMC, et l’ai chargé de mettre en place un comité pour que la FIAMC, en tant qu’organisation puisse promouvoir la maternité et protéger la vie dès son début. Avec le Dr Elvis Seman et Dr Chazan, il a promis de bientôt soumettre ses recommandations.

En attendant, pour démontrer votre soutien à la dignité de la vie humaine j’exhorte chacun de vous de signer la “Déclaration de Foi” qui peut être trouver sur le site de MaterCare.

Cet important document déclare notre conviction que la vie commence dès le moment de conception.

A une réunion avec le Dr Jose Simon, nous avons également décidé de créer un comité de bioéthique qui invitera des experts sur diverses questions comme la contraception, les droits des homosexuels, et l’avortement, afin d’élaborer des prises de position, et de rassembler des études à l’appui, de telle sorte que toutes les organisations membres confrontés à ces questions puissent les utiliser comme ressources. Nous allons aussi de mettre sur pied un “Comité des Missions” pour soutenir le développement du travail missionnaire comme une expression agissante de notre foi.

La présidence s’emploiera également à élargir la composition de la FIAMC à plus de 78 pays, sa composition actuelle. À l’heure actuelle certains membres du Comité exécutif sont chargés de constituer des associations de médecins catholiques dans les pays comme le Cambodge, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et les îles Salomon.

Tous ces projets nécessiteront la mise à niveau des communications entre les organisations membres et la FIAMC à travers les médias sociaux comme internet, Facebook, les sites de blogs, etc.

La tâche de développer la FIAMC en une voix internationale efficace pour l’Église ne peut pas être la responsabilité du seul Comité exécutif de FIAMC, et c’est le devoir de tout médecin catholique.

Aucune contribution n’est trop petite ou sans signification. Comme l’a dit Ste Mère Teresa “nous pouvons sentir que ce que nous faisons n’est qu’une goutte dans l’océan, mais l’océan serait moindre si cette goutte manquait”. Si vous souhaitez contribuer à un rôle ou vous avez des idées ou des suggestions, merci d’écrire au secrétariat de la FIAMC. Je vous promets que nous prendrons votre offre d’aide et vos suggestions au sérieux.

J’implore chacun d’entre vous d’être le sel de la terre et de ne pas juste suivre les résolutions du Congrès de Manille jusqu’à ce que nous retrouvons dans 4 ans.

John_leeJe tiens à remercier le comité exécutif précédent, et en particulier le Dr Jose pour les services qu’il ont rendus à la FIAMC, et la permanence de leurs avis. Un merci tout spécial au Cardinal Oswald Gracias pour les efforts considérables qu’il a fait, en dépit de son horaire chargé, pour passer du temps avec nous et pour son soutien à la FIAMC. Nous sommes inspirés par l’encouragement de notre bien-aimé Pape François dans le message qu’il nous a adressé à l’occasion du 24e Congrès de la FIAMC.

Je tiens également à remercier les organisateurs du Congrès de Manille pour le travail fantastique qu’ils ont accompli en un temps limité, et leur chaleureuse hospitalité. Je ne pense pas qu’aucun des participants oublie ce Congrès. Plus important encore, je tiens à remercier Dieu notre Père tout-puissant pour Sa providence et à prier pour sa bénédiction continue sur vous tous. Que notre bienheureuse Mère Marie vous protéger et le Saint-Esprit vous guide dans vos efforts pour être un vrai médecin catholique.

Merci et que Dieu vous bénisse.

John Lee

Advertisements